SESRIC

La Commission Islamique pour les Affaires Économiques, Culturelles et Sociales (ICECS)

La Commission Islamique pour les Affaires Économiques, Culturelles et Sociales  (ICECS) s'assemble une fois par an à Djeddah sous forme de sessions régulières du Conseil des Ministres des Affaires Étrangères.

La Commission a été établie en mai 1976 avec le but d'assurer les questions de la coopération économique, sociale et culturelle pour l'Organisation de Coopération Islamique au niveau d'experts. 

Réunions Prévues/Mises en Application

Veuillez choisir une année: 2015 2014 2012 2010 2009 2008 2007


Trente-deuxième Session de la Commission Islamique pour les Affaires Economiques, Culturelles et Sociales (ICECS)
Date : 04-06 Avril 2009 Lieu : Djeddah Arabie Saoudite

Saudi ArabiaLa Trente-deuxième Session de la Commission Islamique pour les Affaires Économiques, Culturelles et Sociales (CIECS) a été tenue à Djeddah, l’Arabie Saoudite du  4 au 6 avril 2009. Après le discours du représentant de la République d'Ouganda, le Président de la 31ème Session de la CIECS, à la séance publique, le Secrétaire Général de l'Organisation de la Conférence Islamique, Son Excellence le prof. Ekmeleddin Ihsanoğlu  a également présenté son rapport où il a exprimé son grand honneur en continuation pour servir le Secrétaire Général de l'OCI tout en notant que cette réunion constitue le premier depuis sa réélection comme Secrétaire Général de l'OCI. Dans le secteur de l'économie, son excellence le Secrétaire Général a dit que l'Organisation essayait dur de suivre cette logique contemporaine et de créer des conditions pour augmenter l'action Islamique commune dans le domaine économique en renforçant des relations économiques et des intérêts mutuels parmi les États Membres de l'OCI. Il a ajouté que la crise financière globale courante était une source de grande préoccupation pour tous les États Membres, le Secrétariat Général de l'OCI et ses établissements et a exprimé l'espoir que la Commission suive attentivement le phénomène en collaboration avec le Secrétariat Général de l'OCI et le SESRIC, pour étudier l'impact de la crise sur les économies des États Membres, particulièrement comme ils se rapportent à la récession économique et aux restrictions à l'aide de développement, surtout aux pays de revenu bas.