SESRIC

38ème Session de la Commission Islamique des Affaires Économiques, Culturelles et Sociales (ICECS)
 
Date : 31 Mars - 02 Avril 2015 Lieu : Djeddah Arabie Saoudite

La 38ème Session de la Commission Islamique des Affaires Économiques, Culturelles et Sociales (ICECS) s’est tenue au siège de l'OCI à Djeddah, en Arabie Saoudite, du 31 mars au 02 avril 2015. La Session a  connu la participation des représentants des pays membres de l'OCI et ceux des institutions subsidiaires, spécialisées et affiliées de l'OCI.

La Commission a rencontré le premier jour en sa qualité d'Assemblée générale mixte, des organes subsidiaires de l'OCI (c.-à-d. SESRIC, CIDC, l'UIT et IRCICA). À cet égard, la Commission a examiné et approuvé les rapports d'activité présentés par ces institutions. SESRIC a été représenté à la Session par S.E. l’Amb. Musa Kulaklikaya, Directeur Général, M. Nabil Dabour, Directeur du Département de la Recherche et M. Fatih Serenli, Directeur du Département de Formation et de la Coopération Technique. Après les présentations et les délibérations faites par les États membres sur les activités de ces institutions, la Commission a salué les efforts déployés par le Secrétariat Général et les organes subsidiaires dans la promotion de la coopération entre les États Membres dans leurs différents domaines d'activités. La Commission a également élu les nouveaux membres du Conseil d'administration des quatre organes subsidiaires. Les nouveaux membres élus du Conseil d'administration de SESRIC pour la période 2015-2017 sont: la Turquie, la Malaisie, l'Iran, le Koweït, la Palestine, la Libye, le Tchad, le Bénin et la Guinée.

La Commission a ensuite repris ses travaux sur la Commission Islamique des Affaires Économiques, Culturelles et Sociales sur l'examen et les discussions d'une longue liste d'ordre du jour d’articles sur des questions divers d’aspects économiques, culturels et sociales de coopération entre les pays membres. Dans le domaine des affaires économiques, la Commission a examiné les activités de coopération et discuté des questions sur la mise en œuvre du Programme d'action décennal de l'OCI, les conférences ministérielles dans les secteurs économiques, les programmes économiques régionaux, l'assistance économique aux États membres de l'OCI, et d'autres. Dans le domaine de la science et de la technologie, la Commission a abordé des questions telles que des questions de l’enseignement supérieur, de santé et d'environnement, la vision de l'eau de l'OCI et d'autres. Dans le domaine des affaires culturelles, sociales et familiales, la Commission a examiné les questions telles que le dialogue entre les civilisations, les affaires culturelles palestiniennes, la protection des lieux saints islamiques, et de promouvoir le statut des femmes, la garde des enfants et la position de la jeunesse dans les pays membres. Après un débat général et des discussions, la Commission a adopté des résolutions pertinentes sur toutes ces questions en trois catégories principales: Résolutions sur les questions économiques, résolutions sur l'enseignement supérieur, la science et la technologie, les secteurs de la santé et de l'environnement, et des résolutions sur des affaires culturelles, sociales et de familiales.

C’est dans ce contexte, la Commission a pris note et a apprécié les rapports techniques instructifs et études préparés et présentés par SESRIC sur les points les plus saillants de l'ordre du jour économique des instances compétentes de l'OCI, y compris les sessions annuelles du COMCEC et d’autres conférences ministérielles de l'OCI et réunions. La Commission a également souligné l'importance de la base de données du SESRIC sur les indicateurs socio-économiques des États membres de l’OICI et les diverses publications statistiques et programmes de renforcement des capacités du Centre. Il a félicité le SESRIC pour la qualité et la pertinence des programmes de renforcement des capacités, cours et ateliers qu'il organise sur divers sujets et domaines d'intérêt pour les États membres en vue de renforcer et d'améliorer le niveau de la coopération technique entre eux; en particulier, pour son leadership dans la mise en œuvre des projets à long terme et le lancement de nouveaux sous-programmes dans le cadre du Programme de l'OCI-PFP et pour son rôle actif dans l'organisation des réunions annuelles des banques centrales et des autorités monétaires des États membres de l'OCI ainsi que les sessions annuelles de la Commission des Statistiques de l'OCI (OCI-CS).