SESRIC

Troisième réunion du réseau de l’OCI de la santé et la sécurité au travail (OCI-OSHNET)
 
Date : 10 Mai 2016 Lieu : Istanbul Turquie

La troisième réunion du réseau de l'OCI de la sécurité et de la santé au travail (OCI-OSHNET) a été organisée par SESRIC, en collaboration avec le ministère du Travail et de la Sécurité sociale de la République de Turquie (MTSS), à Istanbul, Turquie, le 10 mai 2016, en marge de la huitième Conférence internationale sur la santé et la sécurité au travail qui s'est tenue du 8 au 11 mai 2016.

La réunion a eu lieu avec la participation des chefs des autorités responsables de la SST ainsi que des experts de la santé et de la sécurité des institutions de vingt pays membres de l'OCI, respectivement, de l'Albanie, Azerbaïdjan, Bahreïn, Bénin, Brunéi, Jordanie, Malaisie, Mauratania, Oman, Pakistan, Palestine, Qatar, Sénégal, Soudan, Suriname, Togo, Tunisie, Turquie, Ouganda et Yémen.

L'objectif principal de la troisième réunion de l'OCI-OSHNET vise à examiner les progrès des actions et des activités réalisées depuis la création du réseau à Ankara en mai 2011 et a discuté des modalités d'une collaboration entre les autorités responsables de la SST dans les pays membres de l'OCI. La majeure partie de la réunion était de réviser et d'adopter "la Recommandation d’Istanbul sur les services de sécurité et de développement durable dans les pays membres de l'OCI", visant la réalisation des objectifs de développement durable de l'Agenda 2030.

Lors de la séance d'ouverture, M. Kasım Özer, Directeur général du DGSST, a exprimé sa satisfaction de l'accueil de l'événement. À l'ouverture, le Directeur général du SESRIC, l'Ambassadeur Musa Kulaklıkaya, a mentionné que l'OCI OSHNET était désireux de développer des normes pertinentes en conformité avec les grandes lignes sur la santé et la sécurité au travail et de rendre ces normes disponibles pour l'utilisation d'organismes pertinents dans les pays membres de l'OCI conformément à la décision de la troisième ICLM. Ces normes seraient principalement utilisées à l'égard de projets financés par les institutions de l'OCI dans le champ de la SST; progressivement les normes seraient popularisées parmi les pays membres de l'OCI. L'ambassadeur Kulaklikaya a également indiqué que le problème de la sécurité et de la santé au travail dans le monde et les stratégies pour sa réduction doivent être considérés tenant compte d’une nouvelle vision à l'échelle de l'individu et de la coopération internationale du pays. Dans cet esprit, le rassemblement de cette conférence était de discuter et d'échanger des points de vue et de l'expertise sur un aspect important de la coopération dans le domaine de la santé et la sécurité au travail.

Les participants ont exprimé leur satisfaction pour les activités mises en œuvre et de la réunion et ont adopté un certain nombre de recommandations concernant le renforcement de la coopération en SST parmi les pays membres de l'OCI.

Documentation

  • Ordre du jour (Anglais) (Arabe) (Français)
  • Recommandation d'Istanbul sur le Services de SST dans les pays membres de l'OCI (Anglais)
  • Liste des participants (Anglais)

Discours

  • Déclaration d'ouverture du SESRIC (Anglais)

Photos