SESRIC

Conférence Islamique des Ministres Chargés de l'Eau
 
Date : 05-06 Mars 2012 Lieu : Istanbul Turquie

La Conférence Islamique des Ministres Chargés de l'Eau s'est tenue à Istanbul, République de Turquie, les 05 et 06 mars 2012, dont le thème était "Travailler Ensemble pour un Avenir de l'Eau Sécurisé". La Conférence a été organisée par le Ministère des Affaires liées à l’Eau et aux Forêts de la République de Turquie. Des Ministres, des Ministres Adjoints et des Hauts Fonctionnaires de 28 États Membres de l'Organisation de Coopération Islamique (OCI), d’Institutions de l'OCI, d’Observateurs et d’organisations internationales ont participé à la Conférence. L'objectif de la Conférence était de donner une occasion pour les Ministres et les Représentants des États Membres de l'OCI d’examiner et d’adopter le Document de l'OCI sur les Perspectives de l'Eau, qui a été préparé par un Comité Consultatif d'Experts, composé d'éminents experts de toutes les régions de l'OCI, et de discuter les enjeux et défis majeurs liés à la mise en œuvre de la Perspective de l'Eau de l'OCI. M. Nabil Dabour, Directeur du Département de Recherche Economique et Sociale, et M. Mazhar Hussain, Chercheur, ont représenté le Centre à cette occasion.

La Réunion a été inaugurée par S.E. Prof. Doct. Veysel Eroglu, Ministre des Affaires liées à l’Eau et aux Forêts de la République de Turquie. Dans son allocution, l’honorable ministre a accueilli les participants de la Conférence et a souligné la nécessité urgente d'une coopération et d’une coordination au niveau national, régional et mondial pour promouvoir les questions liées à l'eau et relever les défis auxquels sont confrontés les États Membres de l'OCI dans ce domaine. Il a exprimé son espoir que la Perspective de l'Eau de l'OCI serve de base pour la coopération et la collaboration sur les questions de l'eau entre les États Membres de l'OCI. Le discours inaugural du Secrétariat Général de l'OCI a été prononcé par S.E. l’Ambassadeur Abdul Moiz Bokhari, Secrétaire Général Adjoint de l'OCI pour la Science et la Technologie. Dans sa déclaration, il a remercié le gouvernement de la Turquie pour avoir accueilli la Conférence et pour la chaleureuse hospitalité envers les participants. Il a souligné la nécessité d'une réponse collective aux défis de l'accès fiable à l'eau pour la santé, des moyens de subsistance, et la production, ainsi que la gestion de risques imprévisibles liés à l'eau, qui deviennent de plus en plus prononcées en raison de la croissance démographique, l'épuisement des ressources, la dégradation de l'environnement et le phénomène de changement climatique.

Après l'élection du Bureau et l'adoption de l'ordre du jour de la Conférence, le Dr Razely Nordin, Directeur du Département de la Science et de la Technologie de l'OCI et M. Fawzi Sultan, Président du Groupe Consultatif d'Experts de l'OCI sur la Perspective de l'Eau ont fait des présentations expliquant le contexte de la Perspective de l'OCI sur l'Eau, ses objectifs, le processus préparatoire, les défis majeurs abordés dans la Perspective et l’axe du progrès. Ensuite, des déclarations ont été faites par les Ministres chargés de l'Eau et les Chefs de délégation des États Membres participants. Dans leurs déclarations, ils ont souligné les défis liés à l'eau auxquels sont confrontés leurs pays, leurs efforts pour relever ces défis et leurs attentes de la Perspective de l'Eau de l'OCI. Après une discussion approfondie et des délibérations, la réunion a adopté la Perspective de l'OCI sur l'Eau et la résolution associée du Document de Perspective de l’Eau de l'OCI.

Une Table Ronde sur la mise en œuvre de la Perspective de l'OCI sur l'Eau s'est tenue le 2ème jour de la Conférence. Cette Table Ronde a facilité l'identification de domaines spécifiques de coopération en matière d'échange d'expériences, les meilleures techniques et les activités de renforcement des capacités. Elle a également créée une opportunité pour des discussions sur les modalités et les moyens de collaboration et de liens entre les centres d'excellence/institutions nationales dans les États Membres de l'OCI en sciences de l'eau, en politique, en gestion et en développement technologique.

Au cours de la Table Ronde, M. Nabil Dabour, Directeur du Département de Recherche Economique et Sociale du SESRIC, a informé les participants sur les activités du SESRIC liées à l'eau. Dans sa déclaration, il a mentionné que SESRIC a établi une base de données complète en ligne sur les Pays Membres de l'OCI couvrant divers secteurs et domaines socio-économiques avec plus de 130 indicateurs, y compris des indicateurs liés à l'eau. Il a également mentionné que SESRIC a préparé plusieurs rapports sur les questions importantes liées à l'eau dans les Pays de l'OCI en vue de l'analyse de la situation prédominante au niveau de l'OCI et de proposer des actions politiques appropriées qui doivent être prises afin de faire face aux défis et de renforcer la coopération intra-Islamique dans ce domaine important. M. Dabour a également mentionné que SESRIC a aussi donné une importance particulière à la formation et au renforcement des capacités dans cet important domaine. Sous l'égide de son Programme de Formation Professionnelle pour les Pays Membres de l'OCI (OCI-VET), la gestion des ressources en eau est l'un des principaux domaines de coopération dans deux programmes de renforcement des capacités, initiés et conçus par le Centre, dans le but de renforcer les capacités des ressources humaines dans les États Membres. Ces programmes de renforcement des capacités sont les suivantes: Programme de Renforcement des Capacités Agricoles de l'OCI (OCI-AgriCaB) et le Programme de Renforcement des Capacités Environnementales (EnvironmentCaB). À cet égard, il a exprimé la volonté et la disponibilité de SESRIC à jouer un rôle actif en facilitant l'échange de connaissances, d’expériences et de techniques dans le domaine de l'eau entre les Pays Membres, contribuant ainsi à la mise en œuvre de la Perspective de l'OCI sur l'eau. Reconnaissant l'importance des activités de SESRIC, la Réunion a exhorté le Centre à utiliser son expertise pour recueillir des informations sur les besoins et les capacités liés à l'eau des États Membres de l'OCI et à développer un portail Web afin de diffuser cette information à tous les États Membres ainsi que pour les utiliser dans l'organisation et la mise en œuvre des activités de formation dans le domaine de l'eau dans les Pays Membres. La Conférence a apprécié l'offre de la République de Turquie d'accueillir la prochaine Conférence de l'OCI des Ministres chargés de l'Eau en 2014.