SESRIC

Revue de la Coopération et du Développement Economique Vol.6 No.2
Date : 25 Octobre 2013

Cette publication de la Revue de la Coopération et du Développement Economique comprend des articles de Mme Margareta Wahlström, Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Réduction des Risques de Catastrophes, et Mr. Jean-Marie Paugam, Ancien Directeur Exécutif Adjoint du Centre du Commerce International (CCI). Dans son article intitulé "Menant à un Avenir Plus Sûr: Le Cadre de Travail post-2015 pour la Réduction des Risques de Catastrophe", Mme Wahlström souligne les progrès réalisés dans la réduction des risques dans le monde entier au cours des quatre dernières décennies. En particulier, elle met en évidence les progrès réalisés par certains pays de l'OCI et les défis qu'ils ont confrontés lors de la mise en œuvre du Cadre de Travail Hyogo pour Action. Elle fournit également divers points de vue sur le cadre de travail post-Hyogo pour la réduction des risques de catastrophe afin de renforcer la résilience des communautés à tous les dangers. Dans son article intitulé «Intégration Régionale dans la Ligue des États Arabes: Opportunités pour le Commerce et l'Emploi", Mr. Paugam évalue l'état actuel et le potentiel futur de l'intégration du commerce régional entre les pays membres de la Ligue des États Arabes (LEA). Mr. Paugam a indiqué que, malgré les efforts en cours pour réduire les droits de douane et à signer et mettre en œuvre des accords préférentiels, l'intégration régionale du commerce entre les pays de la LEA est encore modérée (11%) par rapport à d'autres marchés communs, tels que l'Union Européenne. Il a fait valoir que les mesures non tarifaires continuent d'être la principale raison derrière les actions commerciales infrarégionales faibles. Un autre défi majeur dans la région LEA est le taux de chômage élevé, surtout parmi les jeunes, où trouver de nouvelles possibilités d'exportation pour les entreprises est une façon possible de créer des emplois.

SESRIC contribue également avec deux rapports récents, à savoir: (1) Participation du Secteur Privé dans les Infrastructures dans les Pays de l'OCI; et (2) Écarts de Production et d'Inflation dans les Pays de l'OCI. Le premier rapport analyse la tendance de la participation du secteur privé dans les infrastructures dans 49 pays membres de l'OCI entre 1990 et 2011 et compare la position des pays de l'OCI avec les pays en développement non membres de l'OCI pour faire des évaluations sur le nombre de projets, investissements totaux et types de sapin. Le deuxième rapport présente des données sur la relation entre l'inflation et l'écart de production pour un groupe de 56 pays membres de l'OCI pour la période 1980-2011. Le rapport examine si le degré de capacité excédentaire dans l'économie est un déterminant important de l'inflation. Les estimations de l'écart de production sont calculées au niveau des pays et des groupes sur la base des différentes catégories de cadres de la politique monétaire, à savoir: l'ancrage du taux de change; cible agrégat monétaire; et le cadre de travail inflation- ciblage.

Version Electronique en ligne

Revue de la Coopération et du Développement Economique Vol.6 No.2 (Anglais)