SESRIC

Rapport sur le Marché du Travail de l’OCI 2015
Date : 03 Novembre 2015

SESRIC a présenté le Rapport sur le Marché du Travail de l’OCI 2015 lors de la 3ème Conférence Islamique des Ministres du Travail qui s’est tenue à Jakarta, Indonésie les 28-30 octobre. Ce rapport analyse la situation actuelle du marché du travail dans les pays de l'OCI et aborde certaines des principales questions qui constituent bien pour eux des défis majeurs dans ce domaine important. Celles-ci comprennent le développement des qualifications et de l'employabilité, la création d'emplois et l'emploi des jeunes, la protection sociale et sécurité, et la participation et migration. Le rapport est composé de six sections:

  • Structure de Marché du Travail dans les Pays de l'OCI
  • Qualifications et Employabilité
  • Transition des Jeunes au Marché du Travail et à Emploi des Jeunes
  • Protection Sociale et la Sécurité et Santé au Travail
  • Participation et Migration
  • Implications politiques

La première section présente des informations détaillées sur la structure du marché du travail dans les pays membres de l'OCI. En général, on constate que le taux de participation de la population active, le ratio emploi-population, la part de l'emploi dans le secteur des services, la part de la population active de l'enseignement tertiaire sont faibles, par contre le taux de chômage des femmes, la proportion d'emplois vulnérables, la part de l'emploi dans l'agriculture, le taux d'inactivité, et la part de l'enseignement primaire de la population active sont élevés dans les pays de l'OCI par rapport à d'autres pays en développement et développés.

La deuxième partie se concentre en particulier sur les questions liées au développement des qualifications pour l'employabilité renforcée. D’après le rapport, l'éducation de base, la formation professionnelle initiale et la formation continue sont trois grandes composantes du développement des compétences. Le développement des compétences ne peut être atteint qu'avec une éducation de base de bonne qualité. En outre, pour l'employabilité à vie, de nouvelles opportunités devraient être constamment fournies aux personnes qui travaillent dans le but de mettre à jour périodiquement leurs qualifications et en acquérir de nouvelles.

La troisième section se focalise en particulier sur les questions liées à la création de l’emploi et à la jeunesse. Dans les pays de l'OCI, le taux de chômage des jeunes est plus de trois fois plus supérieur à celui des adultes. Les défis des jeunes ne s’arrête pas qu’aux taux de chômage élevés, mais s’étendent à inclure la disponibilité limitée des emplois de qualité et un processus transitoire difficile vers le marché du travail. Dans la majorité des pays de l'OCI étudiés dans ce rapport, les jeunes sont mal payés et sont engagés dans l'emploi informel. Egalement, dans certains pays de l'OCI, une part importante de la jeunesse occupe un emploi irrégulier, atteignant dans certains cas, des taux alarmants de 80% et plus. En outre, l'inadéquation des compétences est considérée comme un grave problème au sein de nombreux pays de l'OCI.

La quatrième section du rapport porte sur la protection sociale et les questions de sécurité et de santé au travail. Les programmes de protection sociale protègent les individus contre les effets défavorables de l'évolution du marché du travail causés par des chocs externes. Les programmes de protection sociale sont constitués de l'assurance sociale, l'assistance sociale ainsi que les programmes du marché du travail. En termes de sécurité et de santé au travail, le rapport indique qu’une législation et réglementation appropriée, ainsi que des moyens d'exécution appropriés, sont essentielles pour la protection de la sécurité et la santé des travailleurs.

La section cinq étudie les questions de la participation et la migration sur les marchés du travail dans les pays membres de l'OCI. La section traite des mesures pour des groupes spécifiques afin d'accroître leur participation dans la population active. Cette section donne également des précisions sur le sujet de la migration professionnelle, qui est un autre facteur important qui affecte les marchés du travail de plusieurs façons allant de l'emploi aux salaires.

Le rapport fournit des recommandations politiques fondées sur des analyses réparties en cinq sections dans le contexte des pays membres de l'OCI.

Version électronique en ligne

Rapport sur le Marché du Travail de l'OCI 2015 (Anglais) (Arabe) (Fraçais)